La saison piano chic à Paris cet hiver – Piano chic in Paris this winter

(English Version Below).

Cari amici, le semblant d’été auquel nous venons de survivre vient de laisser place à un automne qui prend des allures d’hiver. Il n’y a plus de saison mes bons. La lumière est blanche les jours de beau temps, Paris gris mat les jours mauvais, les feuilles mortes ne se ramassent pas encore à la pelle mais les frondaisons sont déjà clairsemées. C’est le moment de faire le tour des salles de concert, histoire de réchauffer nos oreilles à leur doux foyer, en prévision des festivités automnales…

Pleyel

La salle Pleyel

Le 1er novembre, Hélène Grimaud donne le 1er concerto de Brahms et le 3, le concerto 19 de Mozart. Cela fait beaucoup de chiffres. Hélène est une valeur sûre. Mozart et Brahms ne sont pas trop mal non plus.

Mardi 8 novembre: Christophe Eschenbach et Matthias Goerne donneront le cycle de lieder la belle meunière (Die schöne Müllerin auf Deutsch bitte) de Schubert et la sonate D960. C’est le top de la musique automnale.  N’oubliez pas votre Lexomil.

Dang Thai Son, magnifique pianiste, jouera le 9 novembre le concerto de Schumann, dans un programme partagé avec Messiaen et Berlioz.

Le 11/11/11, date unique du millénaire, allez écouter le Concerto en fa mineur de Chopin par Rafal Blechacz et l’orchestre symphonique de Varsovie, cela promet d’être… très polonais.

Le 18 novembre, Brahms n°2 (encore du Brahms ! ) par Lars Vogt pour les riches, le lendemain 19, le même pour les pauvres, par Pascal Godart. Pleyel est définitivement une salle qui souffre d’un complexe de classe.

Récital de Yuja Wang le 1er décembre: Copland, Ravel, Rachmaninov, Brahms. Une programmation rare et intéressante pour une pianiste  athlétique.

le 6 décembre, J-C. Pennetier jouera Falla, Chabrier et Debussy avec les orchestres colonnes.

Aldo Ciccolini le 10 décembre en récital: Liszt, Mozart et Clementi (un des chaînons manquants entre Mozart et Chopin).

Enfin Bertrand Chamayou et Pierre Boulez joueront le concerto n°2 de Bartok le 21/12.

 Gaveau

La salle Gaveau, petite mais intense

La salle Gaveau est LA salle du piano à Paris. Acoustique excellente et intime. Pour les amoureux du bon piano, laissez vos oreilles glisser vers des artistes moins exposés…

le 7 novembre

Laurent Cabasso jouera Mozart, Schubert et Beethoven: Wanderer Fantasie et les 32 Variations Diabelli, oeuvre dont il est semble t-il friand depuis l’adolescence.

Le 17 novembre

Vesselin Stanev joue Liszt (Sonate en Si), Brahms (Klavierstücke op. 76) et Schumann (Humoreske op. 20)

Le 5 décembre

Jean-Nicolas Diatkine joue Liszt, Beethoven et Schumann: Carnaval op. 9, Sonate en si mineur, et Sonate « Waldstein »

TCE

Le TCE, l’übermensch des salles de concert parisiennes

Concerto 18 de Mozart par Kovacevitch le 16 novembre

Concerto en sol de Ravel par Roger Muraro, le mardi 22 novembre

Katia et Marielle Labèque… à ne jamais rater… jouent: Saint-Saëns (Le Carnaval des animaux), le concerto pour deux piano de Francis Poulenc, l’Arlésienne de Bizet et Ma mère l’oye de Ravel. Le 21 décembre.

Et pour les récitals…

G. Sokolov jouera Bach (Concerto Italien, Ouverture dans le style français) et Brahms (Variations sur un thème de Haendel, 3 intermezzi op 117). Samedi 26 novembre à 20h.

L’intégrale de la vie de Saint Liszt sous la forme des  Années de pélerinage par Bertrand Chamayou le  28 novembre à 20h.

Pierre-Laurent Aimard jouera: la lugubra gondola, nuage gris, Etoile du malheur de Liszt, la très rare sonate pour piano en la de Richard Wagner, Sonate 9 de Scriabine, et la Sonate en si mineur de Liszt. Rien que ça. Il faut bien qu’un pianiste se dévoue. Samedi 17 novembre, 20 h.

English version

Cari amici, we had no summer and Paris is already falling into winter. Tss… No more seasons, my fellow friends.  The foliage is already sparse. It’s time for us to go around the concert halls,  to warm our ears to their sweet fire, and pray for auditive joys to come …

Salle Pleyel

On November 1, Hélène Grimaud will play the first Brahms concerto and on november 3,  Mozart 19th concerto. That’s a lot of numbers. Well, Helen is a safe bet. Mozart and Brahms are not that bad either.

On Tuesday, November 8: Christophe Eschenbach and Matthias Goerne will play Die Schöne Müllerin and Schubert‘s Sonata D960. You can’t imagine more becoming a programme to autumn. Don’t forget your Valium.

Dang Thai Son, magnificent pianist, will perform on Nov. 9 the Schumann concerto, in a program shared with Messiaen and Berlioz.

On 11/11/11, once in a millennium, go listen to the Chopin F minor concerto by Rafal Blechacz and the Warsaw Symphony Orchestra, this promises to be … very Polish.

On November 18, Brahms No. 2 (Brahms again!) By Lars Vogt for the rich and wealthy, the next day 19, the same for the poor, by Pascal Godart. Pleyel is definitely a concert hall that suffers from a social class complex.

Recital by Yuja Wang on December 1: Copland, Ravel, Rachmaninov, Brahms. A rare and interesting programme for an athletic pianist.

On December 6, J-C. Pennetier play Falla, Chabrier and Debussy with the « Colonnes » orchestra.

Aldo Ciccolini on December 10: Liszt, Mozart and Clementi (one of the missing links between Mozart and Chopin).

Bertrand Chamayou and Pierre Boulez will play the Bartok 2nd Concerto (21/12).

Salle Gaveau

Salle Gaveau is THE piano concerto hall  in Paris. Excellent intimate acoustics. For piano lovers, the occasion to hear less exposed artists…

On November 7

Laurent Cabasso will play Mozart, Beethoven and Schubert: The Wanderer Fantasie and the 32 Diabelli Variations, he has been fond of it for years.

On November 17

Vesselin Stanev plays Liszt (Sonata in B), Brahms (Klavierstücke op. 76) and Schumann (Humoreske op. 20)

On December 5

Jean-Nicolas Diatkine plays Liszt, Beethoven and Schumann: Carnaval Op. 9, Sonata in B minor (well, it is the Liszt year after all), and Sonata ‘Waldstein’ by Beethoven.

TCE (Théâtre des Champs-Elysées)

November 16: Mozart concerto 18 / Kovacevitch

November 22: Ravel’s Concerto in G by Roger Muraro

Katia and Marielle Labèque … Don’t you ever miss them … play Saint-Saëns (Carnival of the Animals), the concerto for two pianos by Francis Poulenc, Bizet’s Arlésienne and « les contes de ma mère l’oye »  by Ravel. On December 21.

As for recitals …

G. Sokolov plays Bach (Italian Concerto, Overture in the French style) and Brahms (Variations on a Theme by Handel, 3 intermezzi op 117). Saturday, November 26. 20h.

The life of Saint Liszt by pianist Bertrand Chamayou: Les années de pélerinage, intégrale (!), November 28. 20h.

Pierre-Laurent Aimard will play: the lugubra gondola, nuages gris, Etoile du malheur (ok, we are in winter, we got it, Pierre-Laurent), Wagner‘s piano sonata in A , Scriabin Sonata 9, and the Sonata in B minor by Liszt. No less. Well sometimes a pianist must sacrifice himself for the sake of high art. Saturday, November 17, 20 h.


Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Concert, Piano, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s