Pianomania – Les coulisses de la profession de pianiste – Piano playing, backstage

Voici un film très intéressant de Robert Cibis et Lilian Franck, sorti en janvier 2011, sur l’art du piano considéré sous l’aspect de la recherche du son idéal. On peut y voir de grands pianistes passionnés, Alfred Brendel, Lang Lang, Pierre-Laurent Aimard, harceler un  grand accordeur (consentant) non moins passionné, Stefan Knüpfer. Ce documentaire permet d’observer le métier de concertiste côté coulisses, avant la scène. Le film rend par ailleurs justice aux techniciens qui préparent les instruments, dont l’art est porté à une tel degré d’exigence qu’ils sont autant des ouvriers que des artistes. Le fil conducteur dramatique est l’enregistrement de l’art de la fugue de JS Bach par Pierre-Laurent Aimard.

Here’s a very interesting film by Robert Frank and Lilian Cibis, released in January 2011, the art of piano playing is considered through the aspect of the search for an ideal sound. A bunch of great pianists, Alfred Brendel, Lang Lang, Pierre-Laurent Aimard, harass an all-willing great piano tuner, very passionate, Stefan Knüpfer. This documentary allows us to observe the business of concert backstage. The film makes justice to the long and complex process of preparing an instrument for a concert, or a recording session. The art of piano tuning is brought to a very high level of expectation. The footage took place during the recording of the J-S. Bach’s The art of the fugue by Pierre-Laurent Aimard.

« Avant le tournage, j’avais déjà lu et vu des films sur la technique du piano. Mais tout est très différent lorsqu’on en est témoin. Au-delà de tous les clichés sur la musique classique, l’essentiel est qu’il s’agit de nombreuses heures, jours et semaines continues de travail. Ca m’a toujours surpris et le film doit le retransmettre. Nous voulons montrer le quotidien d’une profession très particulière, donner à des questions d’interprétation musicale une dimension conrète. Stefan Knüpfer est traducteur et ouvrier. Il essaie de comprendre le pianiste et commence à visser, à tendre, à limer… Le plus surprenant est que c’est finalement assez facile, lorsqu’on sait comment on doit s’y prendre! On dirait même que tout le monde pourrait apprendre ce métier ! »  (Robert Cibis – Source Piano Bleu)

« Before the shooting, I had already read and seen films about the technical aspects of piano performance. But it is very different when it is witnessed. Beyond all the clichés of classical music, the point is that it is many hours, days and weeks of continuous work. It has always surprised me and the film has to pass it on. We want to show the daily life of a very special profession, to question musical interpretation. Stefan Knüpfer is a translator and worker. He tries to understand the piano and begins to tighten, to stretch, to file … the most surprising is that it’s actually quite easy when you know how it is done! it seems as everyone could learn this business! « (Robert Cibis)

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Documentaires - Documentaries, piano et société, Technique, Virtuoses, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s